La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Ethnologie: Il a exploré les campagnes roumaines sous la dictature de Nicolae Ceaușescu

Professeur émérite de l’Université de Fribourg, François Ruegg retrace dans un livre sa découverte de la Roumanie en 1972. Puis son retour dans les Carpates après la chute du communisme.

Sighișoara en 1973, lorsqu’elle n’était pas encore devenue le «Dracula Disneyland», comme le dit l’auteur. © François Ruegg
Sighișoara en 1973, lorsqu’elle n’était pas encore devenue le «Dracula Disneyland», comme le dit l’auteur. © François Ruegg

Marc-Roland Zoellig

Publié le 22.01.2024

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Publication » En automne 1972, François Ruegg, jeune ethnologue en formation, quitte la Suisse pour un séjour d’une année en Roumanie. Il en ramènera de quoi rédiger un travail de recherche consacré à l’habitat rural du pays et à l’apport de la colonisation autrichienne sur son développement. Mais comme dirait le poète, le but c’est le chemin, et c’est précisément ce chemin que le professeur émérite d’anthropologie sociale de l’Université de Fribourg raconte dans un livre récemment publié par une maison d’édition viennoise.

On embarque donc avec le jeune chercheur dans sa guimbarde bringuebalante, au volant de laquelle il sillonne sans relâche l’arrière-pays roumain. On découvre avec lui une société encore marquée par l’ancien monde, en pl

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11