La Liberté

«Franz Kafka, c’est une voix»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’œuvre de l’auteur de La Métamorphose connaît une nouvelle vie sous la plume du traducteur français Jean-Pierre Lefebvre. © DR
L’œuvre de l’auteur de La Métamorphose connaît une nouvelle vie sous la plume du traducteur français Jean-Pierre Lefebvre. © DR
«Franz Kafka, c’est une voix»
«Franz Kafka, c’est une voix»
Partager cet article sur:
17.11.2018

Littérature » Le germaniste Jean-Pierre Lefebvre vient de retraduire l’œuvre de Kafka. Il recevra ce soir à Lausanne un Prix lémanique de la traduction

THIERRY RABOUD

Jean-Pierre Lefebvre a l’oreille fine, attentive à ce qui fait qu’une langue est une voix. «Il faut chercher, inventer, prendre le temps», affirme ce traducteur de renom, soucieux du ton juste. Une attention qu’il a portée aux plus grandes plumes des lettres germaniques, romanciers, poètes ou philosophes. Son œuvre sera honorée ce soir par un Prix lémanique de la traduction, partagé avec l’Allemande Elisabeth Edl et décerné sous l’égide du Centre de traduction littéraire de l’Université de Lausanne.

Après s’être fait le porte-voix en français de Heine, Freud, Zweig ou encore Hegel, le traducteur vient de consacrer quatre ans à retraduire l’ensemble des œuvres de Kafka pour La Pléiade, dont deux volumes sortent aujourd’hui. Interview.

Pourquoi les gran

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00