La Liberté

Frédéric Pajak, traduire l’invisible, tuer le réel

«Mais où sont-elles passées, les années de mon passé?» © Ed. Noir sur Blanc
«Mais où sont-elles passées, les années de mon passé?» © Ed. Noir sur Blanc
31.08.2019

Manifeste incertain » Il se retourne, Frédéric Pajak. Puis il regarde les traces dans le sable. Les siennes d’abord, mélancoliques et gyrovagues, bientôt effacées par la marée des ans. Celles des artistes quêteurs d’absolu ensuite, ces compagnons de route et d’abysse. Empreintes mêlées du souvenir et de l’Histoire qui entrelacent leurs trajectoires dans les pages du Manifeste incertain. Voici déjà le huitième volume de cet essai qui devrait, nous a assuré son auteur, en comporter neuf (comme s’il semblait souhaitable à quiconque que Frédéric Pajak s’arrêtât un jour).

Il se fait ici maître du collage, revenant aux miscellanées des premiers Manifestes, bouquets de papier embrassant divers récits en une même gerbe nouée de poésie. Entre biographie, journal, autobiographie, critique sociale et fable philosophique, sa Cartographie du souvenir s’ancre à Lausanne et s’étend jusqu’en Chine communiste en passant par Paris, la Bretagne, les Alpes vaudoises.

«Publier, c’est un ac

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00