La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Je publierai les livres que j’aime»

Clément Ribes l’avoue: «Je ne privilégie pas le romanesque classique». Dix ouvrages par an sont prévus à l’enseigne de Scribes, ce nouveau label littéraire de la maison Gallimard. © Francesca Mantovani
Clément Ribes l’avoue: «Je ne privilégie pas le romanesque classique». Dix ouvrages par an sont prévus à l’enseigne de Scribes, ce nouveau label littéraire de la maison Gallimard. © Francesca Mantovani
Publié le 02.07.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Edition » En août prochain, la maison parisienne Gallimard inaugurera une nouvelle collection, voulue comme «un peu plus rock’n’roll»… Elle est confiée au Français Clément Ribes. Entretien.

L’homme n’en est pas à sa première expérience d’éditeur. Passé par la direction de Bourgois, Clément Ribes arrive donc chez Gallimard avec l’ambition de publier «des voix fortes et affirmées». Dix ouvrages par an sont prévus à l’enseigne de la nouvelle collection Scribes, réunissant «littératures française et étrangère, roman et non-fiction». Première publication: Au moins nous aurons vu la nuit, roman du Belge Alexandre Valassidis, qui paraît en août prochain.

Le nom de votre collection fait penser à Bartleby le scribe, un commis aux écritures imaginé par Melville dans sa nouvelle du même nom. Y avez-vous songé?

Clément Ribes: Non, Bartleby, que je connais pourtant, ne m’est pas venu à l’esprit. Le mot Scribe recouvre plusieurs sens. Dans l’Antiquit

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Anne Cuneo, d’une rive à l’autre

    Émoi adolescent Claque littéraire originelle, découverte d’univers artistiques inconnus, les journalistes culturels de La Liberté se souviennent de leur...
  • pictogramme abonné La Liberté Saga familiale mammouth

    Daniel Guebel » Avec L’Absolu, l’auteur argentin livre une truculente fresque familiale autour du pianiste et compositeur Alexandre Scriabine.L’Absolu est...
  • pictogramme abonné La Liberté Vertige sur la presqu’île

    Roman » «C’est pendant l’été 1968 que je tombais amoureux et que mon père se noya.» Comment lâcher un livre après une entrée en matière pareille? Quelques...
  • pictogramme abonné La Liberté Un aller simple pour l’enfer

    Kotaro Isaka » Le Shinkansen est un train à grande vitesse d’allure futuriste qui relie Tokyo à l’autre extrémité du Japon. Ce soir-là, on se presse pour...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11