La Liberté

La réhabilitation de la Pucelle

Pour cette Vierge à l'enfant (v. 1452-1458), le peintre Jean Fouquet aurais pris comme modèle Agnès Sorel, favorite du roi Charles VII. © Royal Museum of Fine Arts Antwer
Pour cette Vierge à l'enfant (v. 1452-1458), le peintre Jean Fouquet aurais pris comme modèle Agnès Sorel, favorite du roi Charles VII. © Royal Museum of Fine Arts Antwer
La réhabilitation de la Pucelle
La réhabilitation de la Pucelle
Partager cet article sur:
08.02.2020

Jeanne d’Arc » Deux ans après Le bon cœur, salué par la critique et de nombreux prix littéraires, Michel Bernard poursuit la saga de l’icône du récit national français.

Après avoir relaté l’épopée de la jeune Lorraine incitant Charles VII, qu’elle a fait sacrer solennellement à Reims, à entamer la reconquête de son pays en grande partie occupé par les Anglais, Michel Bernard met en scène sa réhabilitation. Ou comment la Pucelle, capturée par les Bourguignons, vendue aux Anglais, condamnée pour hérésie et brûlée vive sur la place du marché de Rouen en 1431, fut blanchie de toute faute vingt-cinq ans plus tard à l’issue d’un procès révélant le tissu de mensonges, de contre-vérités et de graves erreurs de droit qui avait conduit l&

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00