La Liberté

Lauriers d’hiver, littérature diverse

Etablie à Zurich, auteure de 14 romans et d’une vingtaine de pièces de théâtre, Sibylle Berg est récompensée par le Grand Prix suisse de littérature 2020. © OFC/Younès Klouche
Etablie à Zurich, auteure de 14 romans et d’une vingtaine de pièces de théâtre, Sibylle Berg est récompensée par le Grand Prix suisse de littérature 2020. © OFC/Younès Klouche
Partager cet article sur:
15.01.2020

L’Office fédéral de la culture a placé ce mardi neuf lauréats au sommet des lettres suisses

Thierry Raboud

Récompenses » Le laurier est une plante littéraire qui fleurit habituellement à l’automne. Mais sous nos latitudes alpines, il s’épanouit plus volontiers de l’hiver au seuil du printemps. Les Prix suisses de littérature 2020 ont ainsi été annoncés ce mardi par un communiqué de l’Office fédéral de la culture qui les remettra le 13 février prochain à Berne. Il faut se réjouir de ces récompenses, non tant pour les couronnes tressées de ce fédéral prestige qui un temps flatteront l’orgueil des honorés avant de faner à leur front. Mais surtout pour la précieuse et durable visibilité qu’elles offrent à leurs œuvres par-delà les frontières linguistiques dont notre pays est sillonné.

Ainsi connaît-on fort peu la prose de Sibylle Berg en Suisse roma

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00