La Liberté

Les derniers jours de Beckett

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Chantre de l’errance, baladin métaphysique, l’écrivain revit dans ces pages qui mêlent le réel à l’imaginaire. © William Murphy
Chantre de l’errance, baladin métaphysique, l’écrivain revit dans ces pages qui mêlent le réel à l’imaginaire. © William Murphy
Les derniers jours de Beckett
Les derniers jours de Beckett
Partager cet article sur:
28.03.2020

Maylis Besserie » Dans un premier roman bluffant, Le tiers temps, la journaliste et productrice à France Culture nous plonge dans l’intimité du dramaturge irlandais au soir de sa vie. Le chant du cygne du grand échalas au regard perçant.

L’action se passe rue Rémy-Dumoncel, dans le XIVe arrondissement de Paris, à quelques encablures du cimetière du Montparnasse. On y découvre l’auteur d’En attendant Godot réduit à vivre dans une maison de retraite répondant au nom burlesque Le Tiers-Temps. Diminué physiquement, mais toujours alerte d’esprit, Sam Beckett (1906-1989) sait qu’il est dans l’antichambre qui précède la chute dans le vertige de l’inconnu. Il y a peu s’en est allée Suzanne, sa femme qu’il avait rencontrée dans les années 30. Suzanne, la prof de piano, qui fut aussi son impré

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00