La Liberté

On n’est pas sérieux quand on est un jeune poète

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
25.09.2021

Frédéric Pajak » Il y a toujours un étonnement devant la remarquable ouvrage. La facilité – assurément apparente – avec laquelle Frédéric Pajak enchevêtre des épisodes autobiographiques et des faits historiques fait résonner sa vie et celle des artistes qu’il raconte, mêle ses textes et ses dessins pour constituer un livre qui se dévore comme un roman policier. La chronologie n’a plus d’importance, on n’y voit que l’humain, en proie éternellement aux mêmes passions. Son dernier opus, J’irai dans les sentiers, qui met la poésie au centre, sortira à la mi-octobre. Mais il sera présenté en avant-première à Textures, tout comme une sélection de dessins de ce volume exposés à la Galerie Saint-Hilaire, à Fribourg, dès la semaine prochaine.

Dans cet ouvrage, l’auteur raconte ses débuts de dessinateur, sa jeunesse, Marie, sa première petite amie, mais surtout sa rencontre avec les poètes «qui venaient d’entrer avec effraction dans nos fragiles cerveaux d’adolescents». Quand ces vers

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00