La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un drôle de deuil

Publié le 26.08.2017

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Laurence Boissier »   Il y a chez elle une grandeur du dérisoire, un art de l’anecdotique. Dans son Inventaire des lieux, honoré cette année d’un Prix suisse de littérature, Laurence Boissier explorait déjà le quotidien avec ce léger décalage capable de générer une fine drôlerie, une surprenante poésie.

Le premier roman de la Genevoise ressortit à une même attention aux petites choses du réel. Intitulé Rentrée des classes, il cerne une absence, celle du père de la petite Mathilde, effacé en pleine mer. Une mort sans corps, silencieuse, incertaine. Comme si le disparu flottait, sur la mer et dans les consciences, avant de s’y enfoncer peu à peu. Et lorsque l’enfant fait sa rentrée, il faut offrir cette béance au regard des autres, lui donner un sens par-delà l’intime.

Ce texte habité par le deuil est étrangement porteur d’une joie délicate. Celle née de cet humour de situation tenté par le nonsense, versé au cœur des années 70 où les fillettes apprennent à tricoter des fo

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Un regard sur la guerre

    Evgenia Belorusets » L’écrivaine et photographe publie la chronique qu’elle a tenue du premier jour de l’attaque russe à son départ de Kiev début...
  • pictogramme abonné La Liberté Un home invisible

    Plusieurs romans mettent en scène des héros du troisième âge plutôt funky. Notre sélection de seniors en or pour passer un bon mois d’août
  • pictogramme abonné La Liberté Une inextinguible soif de vengeance

    Émoi adolescentClaque littéraire originelle, découverte d’univers artistiques inconnus, les journalistes culturels de La Liberté se souviennent de leur premier...
  • pictogramme abonné La Liberté Vengeance ou pardon

    Roman » Dans Tu seras mon père, le Genevois Metin Arditi aborde le terrorisme en Italie durant les années 1980. Renato, le personnage principal, a sept ans...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11