La Liberté

Un régal, en vérité

Un régal, en vérité
Un régal, en vérité
Partager cet article sur:
15.02.2020

Yves Gaudin » Dès la première page du roman, on prend peur. De grâce, il ne va pas nous refaire l’histoire du vieux flic désabusé qui flirte avec la mort! Et si, Yves Gaudin ose. Son antihéros, le commissaire Emile Blanchard, traverse quotidiennement la Nationale à pied en espérant qu’une voiture le fauche. Encore raté. Alors, pour tuer le temps qui refuse de le tuer, il prend la direction d’une enquête sur un triple meurtre. Trois hommes, dont deux biologistes de renom, retrouvés la langue coupée…

Un polar de plus? La première impression, tiède, est trompeuse. Parce que l’enquête policière ne constitue en vérité qu’une fausse piste, un prétexte à fouiller l’âme humaine, la peur de la vieillesse, les débordements de la passion amoureuse. Et parce que le personnage principal d’Yves Gaudin, en réalité, c’est sa langue, musicienne comme lui, impressionnante de maîtrise. Le roman se lit à voix haute, ses mots roulent en bouche, se dégustent, se font parfois caresse. Et quel sens

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00