La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une voix qui cogne

Une voix qui cogne
Une voix qui cogne
Publié le 18.09.2021

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Gilbert Pingeon » Dans sa tête, il y a Alex et Axel. Ils ne s’entendent pas, alors parfois, ça explose. Et le personnage principal se met à haranguer avec violence les arbres de la rue où il vit et qui donne son titre au dernier ouvrage de Gilbert Pingeon: L’Impasse aux loups. L’écrivain neuchâtelois alterne les points de vue pour donner chair à un bonhomme schizophrène: «Difficile de l’ignorer, délicat d’évoquer son cas, impossible de se taire à son sujet. Alors, on en parle.» En parler oui, parce qu’il est compliqué de lui parler. Les services sociaux, «si peu soucieux», en savent quelque chose, entre tentatives d’ouverture et découragement. Il y a aussi les voisins, qui se plaignent du bruit mais n’abordent jamais l’individu.

C’est lorsqu’il fait parler Super Axel ou Minus Alex que l’auteur se montre le plus puissant. Il brosse le portrait d’un homme passé par la drogue, en rupture de tout, et qui cultive l’échec faute de succès. Par un verbe dense, l’écrivain recrée la

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Le ressac de la mémoire

    Pier Paolo Corciulo » Edité à Fribourg, l’auteur est invité aux Journées littéraires de Soleure pour Le cri des mouettes, enquête identitaire autant que...
  • pictogramme abonné La Liberté Tesson broie du noir

    Dessins » Au bout de la fourchette avec laquelle il touillait sa fondue: une main ornée d’une sinistre bague à crâne d’argent. On s’étonnait de ce...
  • pictogramme abonné La Liberté Dans la tête de Kafka

    Pléiade » «La résultante de la contrainte et de l’inventivité produit une langue assez originale, marquée par un fond d’oralité. Kafka, c’est une voix», nous...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00