La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Voyeur en ligne

Voyeur en ligne
Voyeur en ligne
Publié le 23.04.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Premier roman » Par excellence, Meta Carpenter, de John Jefferson Selve, est un livre du regard. Ce regard se pose sur les écrans et sur les humains, au travers de trois personnages, et réussit la synthèse entre l’art des mots et la déferlante des images.

Personnage éponyme, Meta Carpenter est une camgirl. Elle s’exhibe en ligne, parfois filmée par un drone pour obtenir des cadrages neufs. La première partie, la plus forte, la met en scène dans un zapping vertigineux qui illustre la culture fragmentée que permet Internet: Meta Carpenter s’intéresse à la lobotomie, à tel incendie historique, à la littérature. L’ouverture vers la littérature vient de Corsaire-Satan, un admirateur de Meta Carpenter. Ce personnage véhicule le regard excluant de la société sur l’homme de couleur. Pour dire la violence, le ton se fait classique, sans perdre en incandescence. Enfin vient Hafsia, pour compléter un trio que les circonstances rapprochent.

Meta Carpenter transforme le lecteur en

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Un regard sur la guerre

    Evgenia Belorusets » L’écrivaine et photographe publie la chronique qu’elle a tenue du premier jour de l’attaque russe à son départ de Kiev début...
  • pictogramme abonné La Liberté Un home invisible

    Plusieurs romans mettent en scène des héros du troisième âge plutôt funky. Notre sélection de seniors en or pour passer un bon mois d’août
  • pictogramme abonné La Liberté Une inextinguible soif de vengeance

    Émoi adolescentClaque littéraire originelle, découverte d’univers artistiques inconnus, les journalistes culturels de La Liberté se souviennent de leur premier...
  • pictogramme abonné La Liberté Vengeance ou pardon

    Roman » Dans Tu seras mon père, le Genevois Metin Arditi aborde le terrorisme en Italie durant les années 1980. Renato, le personnage principal, a sept ans...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11