La Liberté

A Cully, le jazz dans le vent

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le groupe new-yorkais Snarky Puppy est l’une des têtes d’affiche de l’édition 2020 de la manifestation. © Stella K
Le groupe new-yorkais Snarky Puppy est l’une des têtes d’affiche de l’édition 2020 de la manifestation. © Stella K
Partager cet article sur:
13.12.2019

Après une édition rafraîchie, le festival continue vaillamment son exploration des musiques improvisées

Thierry Raboud

Groove » Se relever après la bise. Ce printemps, le Cully Jazz a subi un coup de froid qui a réfrigéré les ardeurs des trinqueurs et pesé sur le fragile budget, d’autant que la billetterie avait également connu un sérieux trou d’air. «Nous n’avons pas atteint nos objectifs, à cause de la météo mais aussi de la trop grande offre culturelle en cette année de Fête des vignerons», a indiqué mercredi le codirecteur Guillaume Potterat. Et d’offrir un tire-bouchon aux journalistes invités; manière d’invoquer Jean Rosset à l’heure de l’apéro, ce soleil vaudois jadis chanté par Gilles, sur lequel compte une manifestation dont les finances dépendent pour 40% des ventes de nourriture et boissons.

Les caprices de l’astre fier auront donc creusé un déficit de 58 000 francs. «Le Cully Jazz n’est pas en péril, grâce à nos réserves mais aussi aux changements que nous avons pu opérer dans notre organisation interne. Mais nous avons choisi de ne pas modifier notre formule habituelle ni les gr

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00