La Liberté

Antoine Chessex, sculpteur de son

Antoine Chessex pratique la respiration circulaire. © Pierre Chinellato
Antoine Chessex pratique la respiration circulaire. © Pierre Chinellato
10.10.2019

Le performeur vaudois, qui sera demain au Bad Bonn, dope son saxophone ténor à l’électricité

Tamara Bongard

Guin » «Je sculpte la matière sonore avec de l’électricité», résume Antoine Chessex. Le musicien et compositeur vaudois, qui sera demain au Bad Bonn, proposera une performance solo, où il jouera son saxophone ténor en le modifiant avec des pédales d’effets analogiques et des amplificateurs de guitare. La soirée sera placée sous le signe de l’exploration musicale puisqu’il partage l’affiche avec Dave Phillips (un autre Marco Polo du son, venant lui de Zurich) et Gwenifer Raymond (une joueuse de folk minimaliste anglaise).

«Je sonde la «physicalité» du son et des textures sonores», poursuit Antoine Chessex, qui précise: «J’explore les multiples dimensions que peut produire le son sur les auditeurs. Il ne s’agit pas forcément de volumes exacerbés, mais de textures abstraites qui n’ont pas de qualité mélodique mais qui laissent une large place à l’imagination.» Dans ce monde où les étiquettes musicales ont tendance à s’effacer, difficile de le ranger dans une catégorie. On pourr

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00