La Liberté

Beauté en touches

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Adriano Koch saisit les sons de la vie, les modifie, y ajoute ses claviers. © DR
Adriano Koch saisit les sons de la vie, les modifie, y ajoute ses claviers. © DR
Partager cet article sur:
29.02.2020

Le pianiste lausannois Adriano Koch sort son deuxième album, créé la nuit

Tamara Bongard

Néoclassique » La solitude est très habitée chez Adriano Koch. Le pianiste la raconte avec des voix – quelquefois la sienne –, des samples, du piano, un langage électro, des sons manipulés difficiles à identifier. Saisi dans Lone, son deuxième album qui sera verni jeudi au Romandie à Lausanne, cet isolement entraîne l’auditeur dans son sillage, le laissant parfois divaguer, se perdre, tourner en rond dans des ruelles imaginaires, le charmant toujours. Bien sûr, cette musique constitue la bande-son idéale d’une escapade nocturne, dont l’ambiance varie au fil du temps. Apaisée, puis soudain affolée, jouée piano, même quand elle est fortissimo. Beauté en touches.

L’artiste s’est isolé pendant deux mois, une fois la nuit tombée, pour créer cet opus de douze titres. Douze, comme la moitié d’un jour. «J’ai toujours eu la sensation que travailler la nuit marchait bien pour moi. C’était une belle expérience d’isolement. J’ai adoré», s’enthousiasme le pianiste lausannois, qui mettait

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00