La Liberté

Camille Thomas, l’envie de partage

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pendant le confinement, Camille Thomas s’est produite sur les toits de Paris. © Christian Meuwly
Pendant le confinement, Camille Thomas s’est produite sur les toits de Paris. © Christian Meuwly
Partager cet article sur:
22.07.2021

La violoncelliste franco-belge joue samedi dans le cadre du festival Lucens Classique

Tamara Bongard

Musique » C’est un tout nouveau festival qui vise à ravir les sens des mélomanes gourmets. Lucens Classique, qui a lieu du 23 au 25 juillet dans la cité broyarde, propose, en plus de ses envolées gastronomiques promettant de réveiller les papilles, une programmation de musique classique caressant les oreilles. Pour cette première édition, le menu est basé sur des valeurs sûres: Le Quatuor Sine Nomine, Marie-Claude Chappuis, ainsi que la violoncelliste franco-belge Camille Thomas. Interview de cette dernière qui se produira samedi avec le pianiste vaudois Christian Chamorel.

Comment ce duo avec Christian Chamorel s’est-il constitué?

Camille Thomas: J’ai rencontré Christian lors d’une émission de la RTS. Nous voulions jouer ensemble et ce festival était l’occasion rêvée.

Arts Festival Justice Musique Tous les tags

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00