La Liberté

De l’afro-blues pour tisser des liens

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Kara Sylla Ka sort un septième album. Sept estun chiffre mystique. © DR
Kara Sylla Ka sort un septième album. Sept estun chiffre mystique. © DR
Partager cet article sur:
13.02.2020

Fribourg » Kara Sylla Ka vernit demain son septième album, Fulaani blues, au Blues Club, à Fribourg.

«Cet album est le septième. Sept est un chiffre mystique», explique Kara Sylla Ka, en parlant de Fulaani blues (soit le Blues peul) qu’il a mis deux ans et demi à peaufiner. Le musicien genevois d’origine sénégalaise a cherché la meilleure façon de mélanger le blues et l’afrobeat pour créer ses morceaux. Il a invité Moncef Genoud, Grégoire Maret, Matthieu Ilondra et Bonny B à jouer avec lui, pour ce disque qu’il a enregistré petit à petit, pendant une année. Demain soir, c’est chez l’harmoniciste qu’il vernira son album, au Blues Club de Fribourg, aux côtés de Bonny B et de son frère. Pour une présentation de ses titres afro-blues plus sobre. «Le blues est meilleur encore en live. Il perce davantage en acoustique», se réjouit le musicien.

Ce nouvel opus, qui est d’une certaine façon un retour aux sources, lui permet aussi de tisser des liens. D’abord entre les peuples p

suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00