La Liberté

Des chansons libres comme l’air

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Elsa Papatanasios, Augusto de Alencar et Evelyne Moser (de g. à dr.) jouent au sein du trio Azafrán depuis 2009. © DR
Elsa Papatanasios, Augusto de Alencar et Evelyne Moser (de g. à dr.) jouent au sein du trio Azafrán depuis 2009. © DR
Partager cet article sur:
19.08.2020

Le trio Azafrán, basé à Poitiers, interprétera samedi des œuvres médiévales dans l’abbatiale

Tamara Bongard

Payerne » Et si Simonetta Sommaruga nous expliquait en vers et en musique les décisions prises au sein du Conseil fédéral? Impensable? Ça ne l’était pas au Moyen Age. Les grands chefs d’Etat prouvaient leur belle éducation en narrant lyriquement leurs actes. Le roi Richard Cœur de Lion (1157-1199) a ainsi écrit une chanson historique, Ja nus homs pris, dans laquelle il se lamente de son emprisonnement par l’empereur d’Allemagne. Ses amis n’ont pas encore versé sa rançon, il trouve le temps long.

Cette pièce, chantée en langue d’Oc (du sud de la France) et en langue d’Oïl (du nord de la France), est inscrite au programme qui sera donné samedi par le trio Azafrán, dans l’abbatiale de Payerne, pour le premier concert depuis la réouverture de l’édifice roman. Sous le titre Libertés

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00