La Liberté

Des étoiles plein les oreilles avec la Concordia

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La Concordia était en concert samedi et dimanche derniers à Fribourg (salle Equilibre). © Charly Rappo
La Concordia était en concert samedi et dimanche derniers à Fribourg (salle Equilibre). © Charly Rappo
Partager cet article sur:
04.02.2020

Critique Concert

«Oliver Waespi est un compositeur que nous aimons bien», confie Jean-Claude Kolly, chef de la Concordia. C’est à ce compositeur suisse que l’orchestre d’harmonie a commandé une nouvelle composition en vue des prochaines fêtes cantonale et fédérale. Il s’agit de Scorpius – Prequel, prélude ambitieux d’une œuvre dont la suite est en cours d’écriture, qui a conclu, magistralement, le concert Jardin et mythologie donné dimanche à Fribourg face à une salle Equilibre quasi pleine.

Tout débute dans une ambiance cristalline installée tantôt par le piano, la harpe ou une flûte soliste. Lente et comme suspendue, finement moirée, toute la première séquence de Scorpius – Prequel est marquée par une constante recherche de couleurs au fil d’harmonies tendues. Puis il y a de l’éclat dans le premier fortissimo, rapide, tissé de rythmes complexes restitués avec précision: ça fuse, les percussionnistes sont au taquet et restituent avec vigueur ce que la partition peut avoir de f

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00