La Liberté

«Il y a un véritable mystère Mozart»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le chœur Arsis en répétition lundi, sous la direction du chef Pierre-Fabien Roubaty. © Charly Rappo
Le chœur Arsis en répétition lundi, sous la direction du chef Pierre-Fabien Roubaty. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
26.06.2014

Fribourg • Le chœur Arsis, accompagné de l’orchestre baroque Capriccio, interprétera samedi et lundi la «Messe en ut mineur» de Mozart. Le musicologue Gilles Cantagrel précise l’importance de cette œuvre majeure.

Thierry Raboud

Le chœur est jeune, son chef aussi. Qu’importe, nul besoin d’attendre les blanches cimes de l’âge pour se lancer à la conquête des plus éminents sommets de la musique. En la basilique Notre-Dame de Fribourg samedi prochain, le jour de ses 30 ans, le chef Pierre-Fabien Roubaty guidera sa belle cordée vocale vers ces chefs-d’œuvre que sont le «Psaume 42» de Mendelssohn et la «Messe en ut mineur» de Mozart, avant de redonner ce même programme le lundi 30 juin à Villars-sur-Glâne.

Les trente chanteurs du chœur Arsis, fondé en 2006 et déjà figure marquante du paysage vocal fribourgeois, seront accompagnés par l’orchestre baroque Capriccio de Bâle et par les sopranos Charlotte Müller Perrier et Hélène Walter, ainsi que par le ténor Jonathan Spicher et le baryton Jean-Luc Waeber. Un plateau de

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00