La Liberté

Jamais sans les Rita

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les Rita Mitsouko, Fred Chichin et Catherine Ringer, ici en 1990. Youri Lenquette
Les Rita Mitsouko, Fred Chichin et Catherine Ringer, ici en 1990. Youri Lenquette
Partager cet article sur:
09.01.2021

Catherine Ringer rend hommage au duo mythique qu’elle formait avec Fred Chichin

Jean-Philippe Bernard

Live » «Alors, vive La Liberté!» A l’autre bout du fil, la voix grave est montée très haut avant d’exploser sous la forme d’un éclat de rire, joyeux, enfantin. On respire: même si elle ne lit pas notre journal tous les jours, Catherine Ringer en apprécie le titre. «Il n’y a pas de plus joli nom pour un journal parce qu’il n’existe rien de plus précieux que cette bonne vieille liberté. Je suis de bonne humeur mais n’allez pas croire pour autant que je ne suis pas sérieuse. Si j’ai choisi de devenir artiste, c’est pour la liberté. J’ai toujours voulu faire ce que je voulais, quand je le voulais, comme je le voulais…»

Tout en écoutant la reine Catherine, on sent la tension s’évaporer. La pénible séance d’aviron qui nous semblait promise s’éloigne. A des lieues

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00