La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L'art excessif de la mixtape

Le critique musical Sylvain Bertot décortique dans un livre l’univers débridé des cassettes mixées

Sexe, violence, drogue, le tout enrobé de couleurs criardes: les pochettes de mixtapes reflètent un contenu musical débridé. © DR
Sexe, violence, drogue, le tout enrobé de couleurs criardes: les pochettes de mixtapes reflètent un contenu musical débridé. © DR
Sexe, violence, drogue, le tout enrobé de couleurs criardes: les pochettes de mixtapes reflètent un contenu musical débridé. © DR
Sexe, violence, drogue, le tout enrobé de couleurs criardes: les pochettes de mixtapes reflètent un contenu musical débridé. © DR
Sexe, violence, drogue, le tout enrobé de couleurs criardes: les pochettes de mixtapes reflètent un contenu musical débridé. © DR
Sexe, violence, drogue, le tout enrobé de couleurs criardes: les pochettes de mixtapes reflètent un contenu musical débridé. © DR
Sexe, violence, drogue, le tout enrobé de couleurs criardes: les pochettes de mixtapes reflètent un contenu musical débridé. © DR
Sexe, violence, drogue, le tout enrobé de couleurs criardes: les pochettes de mixtapes reflètent un contenu musical débridé. © DR

Olivier Wyser

Publié le 10.06.2017

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Musique » Pour bien connaître l’histoire du rap ainsi que celle des musiques underground, il faut se pencher sur un autre format musical que le disque: la mixtape. Ce qui n’était à l’origine qu’une compilation de morceaux enregistrés sur cassette est devenu au fil du temps un véritable album, distribué sur internet et parfois bien supérieur aux disques commerciaux de ses auteurs. Le critique musical Sylvain Bertot propose dans son dernier livre une histoire de ce format étonnant ainsi qu’une sélection de 100 œuvres choisies sur des critères historiques ou esthétiques. Interview.

Première question toute simple: une mixtape, c’est quoi exactement?

Sylvain Bertot: C’est une question difficile car selon l’époque dont on parle ce n’est pas forcément la même chose. Si on revient à l’é

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté La Landwehr sur l'orbite «Star Wars»

    L’harmonie fribourgeoise donne un concert de gala dédié entièrement aux musiques de John Williams
  • pictogramme abonné La Liberté Des nymphes et des fées

    Voix » Besoin de douceur par les temps qui courent? Particulièrement en cette fin d’année? La soprano suisse Regula Mühlemann en a des brassées à partager! A...
  • pictogramme abonné La Liberté La Féline fait sa ronde en ville

    Pop » Agnès Gayraud, l’artiste connue sous le nom de La Féline, sévit depuis une décennie aux confins de la chanson française et de la pop électronique. Celle...
  • pictogramme abonné La Liberté Cootie, le rappeur contagieux

    Rap » En anglais, avoir des cooties c’est souffrir d’une maladie imaginaire que se refilent les enfants, comme des poux invisibles en quelque sorte. On ne...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11