La Liberté

La face sombre des Eagles

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Derrière la coolitude californienne, le mal de vivre affleurait. © Elektra
Derrière la coolitude californienne, le mal de vivre affleurait. © Elektra
Partager cet article sur:
01.03.2019

Un livre passionnant revient sur le parcours fulgurant et tapageur du groupe californien

Jean-Philippe Bernard

Rock » Tout le monde, on dit bien tout le monde, a dansé une fois au moins sur Hotel California. Un hymne sensuel, irrésistible, qui envoûte l’auditeur dès la première note. Trois guitares, un orgue fantôme et des harmonies vocales à tomber pour un monument du classic rock. Hotel California est la réussite majeure des Eagles, une troupe de chevelus californiens dont la simple évocation continue de faire ricaner les amateurs de rock dur. Et pourtant, peu de groupes sont allés aussi loin dans la créativité, la folie et les excès que les Eagles. Le journaliste Alexis Hache en témoigne tout au long de Eagles – Life In The Fast Lane, la première biographie en langue française consacrée à la formation.

Excellent conteur, Hache commence par nous balader sur Sunset Boulevard à l’aube des années 1970, au moment où

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00