La Liberté

Le féminisme punk d’Albion

Ebony Bones n’a pas peur des thèmes brûlants. © DR
Ebony Bones n’a pas peur des thèmes brûlants. © DR
11.07.2019

Ebony Bones, qui mêle jazz, musique classique et électro, sera au Festival de la Cité

Tamara Bongard

Lausanne » On pourrait définir son look de pop, avec des couleurs électrisantes, une fraîcheur réjouissante et une folle audace. Sa musique en revanche mêle davantage d’influences, des sonorités jazz, africaines, expérimentales, hip-hop, électroniques. Et son message est carrément féministe, politique et combatif. Chacun de ses gestes, artistiques ou non, d’ailleurs, remue les frontières de l’acquis et du patriarcat. Ebony Bones est une tornade venue d’Angleterre, aux origines caribéennes, qui dépoussière les cerveaux restés reptiliens. Elle jouera samedi à Lausanne, dans le cadre du Festival de la Cité, qui accueillera encore Aldous Harding, Emilie Zoé et une foule d’autres artistes.

Ebony Bones a grandi dans le quartier multiculturel de Brixton, à Londres, et a pas mal traîné dans la boutique de vinyles de son père: elle en a tiré des goûts éclectiques qui se ressentent dans ses créations. La preuve encore dans son dernier opus, Nephilim (2018), un monument d’électro ciném

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00