La Liberté

Le festival qui n’aura jamais lieu

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
11.01.2021

Ghost Festival » Elaborer un festival de musique dont on sait pertinemment qu’il n’aura jamais lieu? C’est la volonté des organisateurs du Ghost Festival (le festival fantôme donc), qui ne se déroulera pas les 27 et 28 février. Avec cette manifestation fictive, l’idée est de rappeler à tous les mélomanes de Suisse la précarité toujours plus grande, à mesure que la pandémie stagne parmi nous, de la scène musicale helvétique.

Alerter c’est bien, soutenir c’est encore mieux. Ainsi ce matin, les billets seront mis en vente à 11 h 11. Quant aux entreprises qui souhaiteront devenir des sponsors, leur générosité sera également acceptée. Puis l’argent récolté sera reversé à tous les artistes programmés, mais qui ne se produiront malheureusement pas. Parmi eux, Black See Dahu, Steffe la Cheffe, Züri West ou Stephan Eicher. Cette démarche est soutenue par Petzi, l’association des clubs et festivals de musique suisses, et par SONART-Musikschaffende Schweiz, l’association professionnell

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00