La Liberté

Mengoni et Beuret de retour avec leur orchestre virtuel

Partager cet article sur:
20.02.2020

Le Phénix » Le pianiste Matteo Mengoni et le tromboniste Denis Beuret sont de retour ce soir et le 19 mars au Phénix avec leur orchestre virtuel. Ces concerts seront-ils semblables à ceux déjà donnés dans la salle fribourgeoise? «Ils sont tous très différents, car nous improvisons beaucoup. Il y a toutefois un fil rouge, une composition de piano de Denis Beuret, Clair-obscur, qui me laisse beaucoup de libertés dans son interprétation. Je peux changer les rythmes, les hauteurs et même mettre en boucle certaines phrases avec la complicité de la machine», explique Matteo Mengoni.

Cette machine agit grâce à des capteurs placés sur les deux instruments. Elle réagit à leurs sonorités et envoie des sons enregistrés, allant du xylophone au bruit du TGV. «On lance des phrases à la machine, elle nous répond, elle joue comme un musicien», note le pianiste, soulignant que les capteurs peuvent même être installés dans le public ou dans la rue. Cet étrange trio ne joue pas de la musique c

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00