La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Mozart, un vrai cas d’école

Les Hautes Ecoles de musique romandes s’associent pour un ambitieux Così fan tutte, tout en légèreté

Pour mettre en scène ce chef-d’œuvre équivoque, Julien Chavaz a imaginé un espace aussi mobile que les amours sont labiles. © Olivier Wavre
Pour mettre en scène ce chef-d’œuvre équivoque, Julien Chavaz a imaginé un espace aussi mobile que les amours sont labiles. © Olivier Wavre

Thierry Raboud

Publié le 15.09.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Fribourg » Bien sûr, tout n’est pas parfait. Mais l’ambition, elle, est parfaitement belle: offrir à de jeunes musiciens en formation l’opportunité de se frotter aux plus grandes pages du répertoire lyrique. Le tout dans des conditions professionnelles et sous les feux d’un grand plateau, celui de l’Opéra de Lausanne le week-end passé, celui d’Equilibre vendredi et dimanche.

Les différentes Hautes Ecoles de musique de Suisse romande, qui collaborent chaque année pour monter une production d’envergure, se la jouent cette fois classique en s’attaquant au Così fan tutte de Mozart. Défi de taille relevé avec le soutien du Nouvel Opéra Fribourg, «une institution dont il n’est pas présomptueux de prétendre qu’elle pourrait être un potentiel futur employeur pour bon nombre de nos étudiantes et &

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11