La Liberté

Réconciliation jazz et classique en hommage à Dave Brubeck

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
18.02.2020

Critique concert

La collaboration entre le Festival international de musiques sacrées et la Haute Ecole de musique Vaud Valais Fribourg (HEMU) a permis la création de l’oratorio Mary Magdalene and the Garden Dweller en première mondiale, samedi dernier au Théâtre Equilibre. Cette œuvre, hommage au musicien Dave Brubeck composé par son fils Christopher, raconte la rencontre entre Marie Madeleine et Jésus ressuscité. Pour parfaire cet hommage familial, l’orchestre et les vocalistes de l’HEMU collaborent avec le quatuor Brubecks play Brubeck, formé des trois fils du jazzman. Des hits du compositeur et pianiste américain tels que Blue Rondo à la Turk ou Take Five viennent conclure le concert par un groove complexe permettant aux musiciens d’illustrer leurs qualités et leur complémentarité.

Si le saxophoniste Dave O’Higgins nous enchante de sa performance démonstrative, le pianiste Darius Brubeck soigne la construction de ses improvisations. Point d’orgue de la soirée, Dan Brubeck e

suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00