La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Retrouver la joie de chanter»

Le chœur Arsis a testé l’influence des mesures sanitaires sur la qualité du son. Reportage en séance d’enregistrement entre masques et bâches

Pour se faire voir par le deuxième rang de choristes, derrière les bâches, Pierre-Fabien Roubaty dirige debout sur une chaise © Charly Rappo
Pour se faire voir par le deuxième rang de choristes, derrière les bâches, Pierre-Fabien Roubaty dirige debout sur une chaise © Charly Rappo

Elisabeth Haas

Publié le 25.09.2020

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Art choral » Avec ou sans masque? Les chanteurs groupés ou espacés? Le nouveau coronavirus n’a pas fini de bouleverser la vie des chœurs fribourgeois. Il ne lui a pas suffi, en cette année 2020, de provoquer des annulations de concerts en masse. Il continue d’empêcher une reprise sereine et insouciante. Faut-il reprendre les répétitions? Prévoir des concerts à plus ou moins long terme? Les questions restent ouvertes. Et les réponses sont individuelles, à l’image de celles qu’a trouvées le chœur Arsis en cette rentrée automnale.

Il y a deux semaines, sous la direction de Pierre-Fabien Roubaty, les choristes de l’ensemble vocal, répartis en deux groupes d’une dizaine de chanteurs, ont fait des tests acoustiques en compagnie du preneur de son Joseph Rotzetter, qui leur a fait bénéficier de son écoute attentive. L

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00