La Liberté

«Sept trompettes» pour un adieu

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’Orchestre d’harmonie de Fribourg est composé d’une cinquantaine de musiciens. © Laurette Heim-archives
L’Orchestre d’harmonie de Fribourg est composé d’une cinquantaine de musiciens. © Laurette Heim-archives
Partager cet article sur:
26.09.2019

L’Orchestre d’harmonie de Fribourg tire sa révérence ce dimanche après 31 ans d’existence

Elisabeth Haas

Guin » Ne pas finir sur une assemblée générale. Les musiciens de l’Orchestre d’harmonie de Fribourg étaient d’accord pour finir en musique. Et en beauté. Trois d’entre eux, dont la hautboïste Christel Minguely, ont organisé un dernier et grand concert, qui aura lieu ce dimanche au Podium de Guin. Une page de l’histoire musicale du canton de Fribourg se tourne.

Il semble que l’OHF ait souffert de maux particuliers dus à son fonctionnement par sessions, parce qu’il ne s’agit pas d’un orchestre lié à un village, qui répète régulièrement. Ses musiciens sont issus de différents ensembles à vents, comme une sorte de best of des orchestres d’harmonie. Leur attachement était moins fidèle. Quoique. D’après nos coups de fil aux plus anciens et aux plus mordus d’entre eux, la déception est vive et l’émotion devrait être grande lors de ce chant du cygne.

Il faut dire que l’OHF a une histoire de 31 ans. Fondé en 1988 par Jean-Daniel Lugrin, qui était professeur de clarinette et a é

suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00