La Liberté

«Une instrumentation inhabituelle»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La nouvelle œuvre d’Olivier Lattion est écrite pour flûte, alto, harpe et piano. © Alain Wicht
La nouvelle œuvre d’Olivier Lattion est écrite pour flûte, alto, harpe et piano. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
18.11.2021

Invité par la Société des concerts de la ville de Bulle, Olivier Lattion crée une nouvelle œuvre, Ombre

Elisabeth Haas

Bulle » Du piano à la composition, en passant par l’improvisation. Pour Olivier Lattion, la vocation de l’écriture musicale s’est imposée plus tardivement que celle de l’interprétation. Pianiste de formation, doyen des classes de piano au Conservatoire de Fribourg, il édite ses œuvres depuis presque dix ans. La Société des concerts de la ville de Bulle lui a passé commande pour une nouvelle œuvre de chambre, qui sera créée dimanche à Bulle.

Il s’agit d’Ombre, qui reprend l’instrumentation de la Sonate pour flûte, alto et harpe de Debussy, également au programme dimanche. «Une instrumentation inhabituelle, qui m’intriguait», explique Olivier Lattion. Au trio, il a rajouté le piano, pour se lancer un défi et parce que le piano est son instrument de prédilection. «Le concert a d&eacu

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00