La Liberté

Voix et théorbe: le goût et l’élégance de l’ornementation baroque

08.10.2019

Critique

La voix se pose, infiniment souple, sur les cordes graves du théorbe. Ou est-ce le théorbe, avec ses arpèges, qui soutient la voix? Il y a une entente, un équilibre évident entre la soprano Rhaissa Cerqueira et l’instrument de Daniel de Morais, qui l’accompagne. Les «Fribourgeois d’origine brésilienne», comme les présente leur agent ont donné vendredi soir au château de Bulle un concert en forme de remerciement. Il y avait le facteur du théorbe, les amis, les soutiens. Le duo de l’ensemble Mnemusik est à l’aise, comme à la maison, et sublime à la fois de rigueur et d’intensité.

Le programme, dont les textes sont traduits et présentés en français par la soprano, a l’allégresse et la langueur de complaintes d’amour. Nous sommes dans l’Italie baroque du début du XVIIe siècle, l’opéra est né et les cantates pour voix seule sont ornées à la manière des airs. Ce sont de petites miniatures profanes que Rhaissa Cerqueira cisèle avec beaucoup de goût et une voix idéale pour la

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00