La Liberté

Elle donne une voix aux paysans

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La distribution est formée par Isabelle-Loyse Gremaud, Emilie Bender, Camille Piller, Olivier Havran, Jean-François Michelet et Vincent Rime (ici en répétition). © Alain Wicht
La distribution est formée par Isabelle-Loyse Gremaud, Emilie Bender, Camille Piller, Olivier Havran, Jean-François Michelet et Vincent Rime (ici en répétition). © Alain Wicht
Partager cet article sur:
06.03.2019

Depuis Je suis à Cardinal, la metteuse en scène Isabelle-Loyse Gremaud crée un théâtre ancré dans le réel

Elisabeth Haas

Nuithonie » Sa pièce Je suis à Cardinal se rappelle encore à elle «tous les jours», dit-elle. Après les employés de la brasserie disparue, elle s’est intéressée aux réfugiés et désormais au monde paysan. Isabelle-Loyse Gremaud sait l’importance de la parole. Et de l’écoute. En montant un projet de théâtre, avant de porter une voix en scène, elle commence par écouter. Sa nouvelle pièce s’intitule Le Suisse trait sa vache et vit paisiblement? et se joue à partir de mercredi prochain à Nuithonie.

En amont des interviews, la metteuse en scène se documente solidement. Le déclencheur de cette nouvelle pièce a été une phrase entendue à la radio, une personne accusait les agriculteurs et les bouchers d’être des «criminels». Mots très durs qui s

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00