La Liberté

La vigne et la vie

Cette Fête des vignerons déploie une succession de tableaux qui conjuguent l’intime au monumental. Impressionnant. © Alain Wicht
Cette Fête des vignerons déploie une succession de tableaux qui conjuguent l’intime au monumental. Impressionnant. © Alain Wicht
12.07.2019

Le spectacle se dévoile et c’est un rêve lumineux, dont on ne cherchera pas à interpréter le sens derrière l’évidente beauté musicale et visuelle

Thierry Raboud

Aperçu » De frappantes sauterelles pulsant le rap d’une colonie de fourmis vendangeuses. Là-haut, une libellule de voltige. Puis des nuées d’étourneaux grappilleurs, des choristes enrobés d’automne, quelques tapeurs de carton entourés de dix jeux de cartes vivantes, enfin deux centaines de mercenaires porteurs de lumière. Parenthèse onirique. Lundi soir, lors de la présentation à la presse de quatre extraits du spectacle, le rêve a repoussé la nuit dans les coulisses de ce vaste théâtre à cieux ouverts.

Déjà, entrer dans l’arène, c’est sortir du monde. Puis s’insinuer en cette intimité conjuguée au monumental où des milliers de créatures polychromes remettent la tradition en mouvement, la replacent au cœur de notre époque et de ce spectacle dont on n’a vu que le

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00