La Liberté

Oser désobéir au théâtre

Partager cet article sur:
23.01.2020

Nuithonie » Il faut de la force pour ne pas se laisser broyer, pour ne pas suivre comme un mouton, pour s’affranchir et oser affirmer sa liberté. Dans Les Déraisons, c’est tout le combat d’Adrien. La comédienne Jacqueline Corpataux a terminé fascinée la lecture de ce roman d’Odile d’Oultremont, qui s’est imposé à elle. Le désir de l’adapter pour la scène, contaminé par la folie d’Adrien, lui a donné la force de porter ce projet déraisonnable, miroir de son activité artistique. Il sera créé mercredi prochain à Nuithonie et connaîtra huit représentations.

Cette adaptation à trois voix – Jacqueline Corpataux, Edmée Fleury et Yves Jenny – met en scène le procès d’Adrien, que son entreprise en restructuration a relegué au fond d’un couloir sombre dans un bureau fantôme et solitaire où il n’est plus utile. Il a préféré cacher ses absences pour accompagner Louise, malade du cancer. Il est question de désobéissance, pour mieux affirmer la primauté de l’existence.

Il ne s’agit

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00