La Liberté

Qui a peur du loup?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Le loup est une incarnation des épreuves qui se dressent sur notre chemin», note Stefania Pinnelli, qui signe le livret de cet opéra jeune public. Laureline Henchoz
«Le loup est une incarnation des épreuves qui se dressent sur notre chemin», note Stefania Pinnelli, qui signe le livret de cet opéra jeune public. Laureline Henchoz
Partager cet article sur:
27.10.2020

A l’Opéra de Lausanne, le Petit Chaperon rouge rend à nouveau visite à sa mère-grand

Thierry Raboud

Création » Il était une fois une institution lyrique qui, soucieuse de ne point s’adresser qu’aux mères-grand, créa un opéra pour les enfants. Au compositeur lausannois Guy-François Leuenberger elle confia Le Petit Chaperon rouge, à la comédienne d’origine fribourgeoise Stefania Pinnelli le soin d’offrir à cette jolie fillette de nouveaux horizons, tant rancissait le petit pot de beurre, tant séchaient les galettes en son panier depuis que Perrault et les frères Grimm l’avaient envoyé promener. Alors les enfants découvrirent, du 4 au 11 novembre à l’Opéra de Lausanne, que la faim du loup n’était pas la fin de l’histoire. Et tout le monde en fut heureux.

Ce Chaperon rouge a-t-il encore quelque chose à apprendre à nos enfants?

Stefania Pinnelli: Il faut savoir

Même sujet
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00