La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Quand les paroles s’en vont…

Philippe Savoy, prés. PS-Gibloux

Publié le 19.09.2023

Temps de lecture estimé : 1 minute

La campagne pour les élections fédérales bat son plein, en témoignent les habituelles déprédations sur les affiches, avec leurs lots de contre-slogans pour le moins douteux et choquants (LL du 8 septembre). Dans les communes de Gibloux et d’Hauterive, un seul graffiti salace est pour l’instant à déplorer sur le visage d’un candidat du Parti socialiste (PS), mais plus étonnant encore est la disparition physique de presque toutes les autres affiches PS placées dans ces communes par des bénévoles convaincus de l’importance de mener le débat avec engagement.

Cette action manifestement organisée (car il faut une échelle et une bonne organisation logistique pour aller décrocher ces affiches de grand format) reflète la volonté de certaines personnes de rendre muette notre démocratie. Le PS ne portera cependant pas plaint

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Ce qui se joue aujourd’hui à Gaza

    Guernica est un petit bourg du nord de l’Espagne, dans lequel Ferdinand et Isabelle de Castille ont juré de respecter la liberté basque, qui a été le dernier...
  • Ce droit légitime l’inhumanité

    Après l’horreur de la Deuxième Guerre mondiale, les dirigeants internationaux ont reconnu la nécessité de prévenir de futurs conflits mondiaux. Pour cela, ils...
  • Il suffirait d’une étincelle

    Je constate que le savoir-vivre ensemble, tant au niveau planétaire qu’individuel, régresse. Le conflictuel s’étend insidieusement. La pandémie du Covid n’a...
  • La nouvelle vie d’anciennes installations militaires

    Comme expliqué dans La Liberté du 26 février, certains barrages antichars ont été achetés par Pro Natura afin de créer des habitats comme moyens de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11