La Liberté

Une heure gratuite de parking et les dogmes de la gauche

Harold A. Koch, Fribourg

Publié le 12.04.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Je ne suis pas un lecteur assidu de l’organe officiel de propagande du Conseil communal de Fribourg (le bulletin 1700), mais un ami m’a rendu attentif au dernier numéro. En pages 4 et 5, dans le cadre du compte rendu de la séance du Conseil général sur l’initiative de la première heure de parcage gratuite, on peut lire l’encensement habituel des dogmes de la gauche («côté progressiste») et le dénigrement de toute pensée autre («initiative passéiste», «initiative de l’immobilité»).

Pour finir, on rapporte que Pierre-Olivier Nobs a livré une estimation (sur quelles bases?) de la perte de recettes qu’engendrerait l’acceptation de cet objet soumis au vote des citoyens de la ville de Fribourg le 9 juin prochain. Pour être parfaitement complet, transparent et honnête, il aurait aussi dû montrer quelle perte de revenus a engendré la suppression des places de parc qu’il a orchestrée. Pour se donner raison, il est parfois plus arrangeant de ne présenter que la part de la vérité qui arrange son propos.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11