La Liberté

Un monde oublié au fond de la Manche

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’expédition sous-marine a permis de cartographier la position de 400 épaves, dont ce tank. © Nicolas Job
L’expédition sous-marine a permis de cartographier la position de 400 épaves, dont ce tank. © Nicolas Job
Partager cet article sur:
09.05.2014

Débarquement • Le documentaire de Marc Jampolsky aborde le «Jour-J» sous un angle inédit: partir des vestiges qui reposent au fond de la Manche pour mettre en évidence le travail des stratèges et des ingénieurs.

Kessava Packiry

Le débarquement, dont on célèbre cette année le 70e anniversaire, fait l’objet dimanche d’un passionnant documentaire diffusé dans le cadre d’«Histoire vivante», sur RTS Deux. Signé Marc Jampolsky, le film aborde le «D-Day» sous un angle inédit: partir des vestiges reposant au fond de la Manche pour raconter le défi technique et militaire que les stratèges ont dû relever pour rendre possible la plus formidable opération maritime de l’Histoire.

Le 6 juin 1944, près de 7000 navires en tout genre convergent vers les côtes normandes avec, à leur bord, 150 000 hommes: 4000 d’entre eux y laisseront leur vie ce jour-là. Quant aux embarcations, nombre d’entre elles reposent aujourd’hui au fond de la mer. Sylvain Pascaud, spécialiste des fonds marins, a voulu en dresser l’inventaire. L’an der

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00