La Liberté

Sept ans passés avec le pape

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Moment privilégié pour Grégoire Piller, quand il reçoit la communion du pape Benoît XVI. DR
Moment privilégié pour Grégoire Piller, quand il reçoit la communion du pape Benoît XVI. DR
Partager cet article sur:
09.03.2013

Grégoire Piller a plié bagage en même temps que le pape avec qui il a vécu des moments privilégiés. Le Fribourgeois se souvient de ce pontificat.

Propos recueillis parThieRry Jacolet

Ils ont quitté le Vatican le 28 février à 20h. L’un est sorti par la grande porte, en hélicoptère, devant les caméras du monde entier. L’autre a passé la porte Sainte-Anne, à pied, une valise à la main, sans tambour ni trompettes – si ce n’est une messe d’action de grâce présidée par un cardinal de curie et avec ses proches. Grégoire Piller a pris congé de la Garde suisse pontificale à l’heure pile où Benoît XVI achevait son pontificat. Ce Fribourgeois de 28 ans est parti comme il a servi le Saint-Père: dans l’ombre.

Hasard du calendrier, ce départ simultané? Le vice-caporal y voit la main de la «Providence». «C’était une grâce de partir ensemble. J’avais pris la décision il y a plusieurs mois déjà de m’engager dans la coopération internationale», observe Grégoire Piller, l’un des 14 Fribourgeois du contingent helvétique de 117gardes. Il revient sur ces sept ans partagés avec le souverain pontife.

- Comment avez-vous vécu l’annonce du renoncement du pape

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00