La Liberté

Appui à un contre-projet light

A Cerro de Pasco au Pérou, l’air et l’eau sont empoisonnés aux métaux lourds à cause d’une gigantesque mine de Glencore. Les conséquences sont particulièrement graves pour les enfants. © initiative-multinationales.ch
A Cerro de Pasco au Pérou, l’air et l’eau sont empoisonnés aux métaux lourds à cause d’une gigantesque mine de Glencore. Les conséquences sont particulièrement graves pour les enfants. © initiative-multinationales.ch
Partager cet article sur:
19.12.2019

Un simple rapport sur leurs actions pourrait dédouaner les multinationales, décident les sénateurs

Philippe Castella

Conseil des Etats » Après deux années de tergiversations, le Conseil des Etats a fini par se rallier hier à l’idée d’opposer un contre-projet à l’initiative populaire pour des multinationales responsables. Mais contrairement à celui du National, bien plus élaboré, il est très loin de satisfaire les initiants. «C’est une coquille vide», dénonce même l’ancien sénateur libéral-radical tessinois Dick Marty, coprésident du comité d’initiative. Pas question de retirer l’initiative dans ces conditions.

Rembobinons le film de cette histoire pour comprendre de quoi il en retourne. Soutenue par 120 organisations non-gouvernementales (ONG), cette initiative a été déposée il y a trois ans. Elle veut imposer un devoir de diligence aux entreprises suisses actives à l’étranger en

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00