La Liberté

Banquier suisse condamné

Publié le 24.06.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Petrobras » Le Ministère public de la Confédération (MPC) a sanctionné un ancien cadre de la banque tessinoise PKB Privatbank pour blanchiment d’argent. Il s’agit de la première condamnation par le parquet fédéral d’un banquier suisse en lien avec l’affaire Petrobras.

Par ses «fautes graves, irrégularités et imprudences», l’ex-membre de la direction générale de la banque privée basée à Lugano a permis le blanchiment de 17,5 millions de dollars. L’information révélée hier par le portail Gotham City, provient d’une ordonnance pénale du MPC datée du 23 mai 2022, dont Keystone-ATS a obtenu copie.

L’ancien dirigeant bancaire écope d’une amende de 270 000 francs avec un sursis de deux ans. L’ordonnance pénale fait la lumière sur sa responsabilité dans l’arrivée au Tessin d’argent sale issu de la corruption brésilienne, souligne Gotham City.

La banque PKB a été le premier établissement financier helvétique à se retrouver sous enquête en lien dans le cadre de ce scandale de corruption tentaculaire. En 2018, la Finma l’avait sanctionnée pour de graves lacunes dans son dispositif anti-blanchiment.

Pour mémoire, l’affaire «Lava Jato» a éclaté au Brésil en 2014. Elle a mis à jour les pots-de-vin reçus par des fonctionnaires corrompus de la compagnie pétrolière parapublique Petrobras, avec son lot de circuits financiers illicites et contrats truqués. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11