La Liberté

Beaucoup de projets étrangers

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Même si l’initiative est refusée, les multinationales suisses comme Nestlé seront soumises aux lois européennes. © Keystone
Même si l’initiative est refusée, les multinationales suisses comme Nestlé seront soumises aux lois européennes. © Keystone
Partager cet article sur:
21.11.2020

L’Union européenne va présenter une loi de responsabilisation des multinationales

Yves Genier

Multinationales » Si la Suisse adopte l’initiative visant à responsabiliser les entreprises en matière sociale et environnementale à l’étranger, elle ne sera pas seule. L’Union européenne prépare son propre projet, aux exigences comparables à celles de l’initiative populaire. Le Royaume-Uni applique déjà une disposition similaire depuis 2015, reprise par l’Australie et le Canada. Tous ces textes se basent sur les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales, publiés en 2011 déjà, ainsi qu’aux Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU.

«Il existe globalement trois niveaux de législation dans ce domaine, du plus au moins exigeant», résume le docteur en droit Nicolas Bueno, remplaçant du professeur Christine Kaufmann à la faculté de d

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00