La Liberté

Circuits du commerce de l’or dévoilés

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Certaines raffineries suisses déclarent importer uniquement de l’or recyclé des Emirats arabes unis. Mais en réalité, une partie proviendrait de régions en conflit. © Keystone/photo prétexte
Certaines raffineries suisses déclarent importer uniquement de l’or recyclé des Emirats arabes unis. Mais en réalité, une partie proviendrait de régions en conflit. © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
16.07.2020

La raffinerie Valcambi achète beaucoup de métal jaune douteux aux Emirats arabes unis, dit Swissaid

Yves Genier

Enquête » Les méandres obscurs du commerce de l’or apparaissent progressivement en pleine lumière. Et ils ne sont pas encore très glorieux pour certaines des cinq entreprises de raffinage de métal jaune qui placent la Suisse au premier rang mondial de ce commerce. Un rapport de l’ONG Swissaid paru ce jeudi détaille dans une certaine mesure le volume des transactions et les contreparties des raffineurs helvétiques avec les Emirats arabes unis, l’une des plus importantes plateformes mondiales du commerce de métal jaune et, à ce titre, l’un des principaux fournisseurs de la Suisse.

Les conclusions de ce document de 80 pages intitulé Détour doré: la face cachée du commerce de l'or entre les Emirats arabes unis et la Suisse montrent qu’il y a encore de sérieux progrès à accomplir pour que toutes les sources d’approvisionne

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00