La Liberté

Credit Suisse impliqué dans un scandale mozambicain

05.01.2019

New York » L’ancien ministre mozambicain des Finances, Manuel Chang, a été inculpé hier à New York pour avoir garanti, au nom de son pays, deux milliards de dollars d’emprunts en échange de pots-de-vin. L’opération avait fait basculer son pays dans une grave crise financière. Trois ex-banquiers de Credit Suisse sont également impliqués.

Interpellé samedi en Afrique du Sud, M. Chang, 63 ans, est actuellement en détention provisoire dans l’attente de l’examen d’une demande d’extradition présentée par les autorités américaines. Ministre des Finances de 2005 à 2015, M. Chang a apporté une garantie publique à des prêts visant officiellement à financer trois projets maritimes, qui ne verront finalement jamais le jour.

Le montage a impliqué la participation de trois ex-banquiers d’affaires de Credit Suisse, qui ont également été inculpés. Ils ont tous trois été interpellés à Londres jeudi, avant d’être remis en liberté sous caution. ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00