La Liberté

Credit Suisse paye cher ses erreurs

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le directeur général de Credit Suisse, Thomas Gottstein, n’a désormais plus droit à l’erreur. © Keystone
Le directeur général de Credit Suisse, Thomas Gottstein, n’a désormais plus droit à l’erreur. © Keystone
Partager cet article sur:
23.04.2021

Perte de 757 millions, départs de dirigeants, enquête de la Finma et plaintes… La banque va mal

Yves Genier

Banque » Une perte avant impôts de 757 millions de francs causée par la seule débâcle du hedge fund new-yorkais Archegos Capital, remplacement de plusieurs membres de la direction générale, ouverture de deux enquêtes de la Finma, plaintes d’investisseurs et nouvelle chute du cours en Bourse (jusqu’à – 6% en cours de séance), la facture est lourde pour Credit Suisse: celle de ses engagements fort imprudents dans les fonds de supply chain finance de Greensill Capital, qui ont explosé début février, et dans les prêts accordés à Archegos Capital, qui s’est effondré fin mars. Cette tempête autoprovoquée l’oblige non seulement à faire le grand ménage dans sa direction générale, mais aussi à renforcer ses fonds propres et réduire son dividende.

1 Un très gros trou financier
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00