La Liberté

Des milliards qui créent la discorde

L’an dernier, la Banque nationale suisse (BNS) a réalisé un bénéfice de près de 49 milliards de francs, soit le deuxième gain le plus élevé de son histoire. © Keystone
L’an dernier, la Banque nationale suisse (BNS) a réalisé un bénéfice de près de 49 milliards de francs, soit le deuxième gain le plus élevé de son histoire. © Keystone
Partager cet article sur:
17.01.2020

Le PS et l’UDC veulent affecter à l’AVS les excédents supplémentaires de la Banque nationale

Christiane Imsand

Bénéfice » La Suisse est un pays pragmatique qui ne croit pas au Père Noël. C’est la Banque nationale qui en fait office. En 2005, la Confédération et les cantons ont reçu un pactole de 21 milliards de francs provenant de la vente des réserves d’or excédentaires de la BNS. Aujourd’hui, il n’est plus question de vente d’or, mais une partie des excédents de l’institut d’émission continue de couler dans la poche des pouvoirs publics. Cette manne devait atteindre deux milliards de francs cette année. Or elle va augmenter en raison d’un soudain accès de générosité de la BNS dû à un bénéfice mirobolant.

Rompant avec de précédentes déclarations, la BNS a cédé aux pressions politiques en annonçant la semaine passée qu’elle était disposée à procéder à une distribution additionnelle au titre des exercices 2019 et 2020. A ce stade, il n’est cependant pas question de préciser la somme supplémentaire envisagée. Une convention doit être négociée avec le Département des finances qui se mon

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00