La Liberté

Difficile d’épargner en toute sécurité

Même le stockage de billets de banque dans un coffre ne garantit pas de voir son bas de laine s’éroder peu à peu. © Alain Wicht-archives
Même le stockage de billets de banque dans un coffre ne garantit pas de voir son bas de laine s’éroder peu à peu. © Alain Wicht-archives
13.08.2019

Les placements sans risque ne sont plus rémunérateurs. Ils deviennent même de plus en plus coûteux

Yves Genier

Placements » Il est de plus en plus difficile d’être épargnant. Le prix à payer pour garder ses économies sans prendre de risque est de plus en plus élevé. En prévision d’un nouvel abaissement du taux directeur de la BNS mi-septembre prochain, UBS et Credit Suisse ont tous deux abaissé début août le seuil à partir duquel les dépôts font l’objet de prélèvements automatiques. Les placements obligataires ont vu leurs rendements s’affaisser encore. Et rien n’annonce un retournement de la situation. Que faire alors pour conserver ses économies en sécurité?

«Disons-le clairement: si l’on ne veut pas prendre de risque, on n’obtient plus aucun rendement», observe Marc Mollard, conseiller à la clientèle de VermögensZentrum, un gérant de fortune, à Fribourg.

1 Les comptes bancaires

Il faut encore être riche pour se voir prélever des taux d’intérêt négatifs si l’on est déposant: UBS ne prélève un taux d’intérêt négatif qu’à partir d’un dépôt d’un demi-million de francs, un montant

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00