La Liberté

Ferrari se met à l’électrique

Partager cet article sur:
Publié le 11.01.2022

Automobile » Le fabricant italien de voitures de luxe Ferrari a dévoilé hier une réorganisation de ses instances dirigeantes, visant notamment à renforcer l’innovation et le développement de produits et à «se concentrer sur l’atteinte de la neutralité carbone d’ici 2030».

«Nous voulons repousser les frontières dans tous les domaines en exploitant la technologie d’une manière unique», a déclaré son nouveau PDG, Benedetto Vigna, cité dans un communiqué.

Cet expert des puces électroniques avait pris le volant du groupe en septembre dernier, succédant à John Elkann qui avait assuré l’intérim après la démission de Louis Camilleri en décembre 2020. L’une de ses missions consiste à mener à bien le virage électrique de Ferrari. «Nous aurons notre première voiture entièrement électrique en 2025», après avoir entamé l’électrification des modèles il y a deux ans, avait-il confirmé en novembre.

Ferrari, qui fête cette année ses 75 ans, a affiché des commandes record et une croissance à deux chiffres des livraisons au troisième trimestre, ce qui l’a amené à relever ses prévisions pour l’ensemble de l’année. La prestigieuse marque au cheval cabré a livré au total 2750 bolides dans le monde entre juillet et septembre, en hausse de 18,9%. ATS/AFP

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00