La Liberté

L’accord avec Bruxelles passe un test au parlement

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
27.04.2021

Suisse-UE » Les commissions du parlement ne veulent pas interrompre les négociations avec l’Union européenne.

Bon an, mal an, l’accord institutionnel entre la Suisse et l’Union européenne (UE) a passé hier un nouveau test parlementaire. Par 17 voix contre 8, la commission de politique extérieure du Conseil national a demandé au Conseil fédéral de poursuivre les négociations avec Bruxelles, à l’issue d’entretiens menés avec le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis et le président Guy Parmelin. Celle du Conseil des Etats a, via deux votes, laissé le soin au gouvernement de déterminer la voie à suivre.

«Il reste possible de conclure cet accord», rapportait la Vert’libérale Tiana Moser (ZH), présidente de la commission du National. Les membres des Verts, du Parti socialiste, du Centre, du Parti libéral-radical et des Vert’libéraux ont, à la quasi-unanimité, voté pour la poursuite des pourparlers. Seule l’UDC eurosceptique et souverainiste a pris le contre-pied. P

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00